L’ île de Senja

Ferme au bord de la mer en venant de Stykkishólmur
L’Islande
11 mai 2016
Le versant Nord du Chongtar Kangri (7330m) et le Chongtar Glacier
La vallée de la Shaksgam
12 mai 2016
Le camp 8 et le Botnvatnet

Traversée de l'île de Senja
Juillet - Août 2013

Au nord des îles Lofoten, Senja est un petit bijou pour randonner entre mer et sommets. Les paysages sont magnifiques et la faune encore bien présente, sans compter les troupeaux de rennes semi-sauvages. Quelques itinéraires sont balisés, il n'y a quasiment pas de sentiers et un seul refuge; les visiteurs sont donc peu nombreux. Les reliefs sont accidentés mais de nombreux cols faciles permettent des circuits variés. Nous avions opté pour une traversée agrémentée de quelques sommets: 15 jours de pur bonheur à camper en toute liberté entre rennes, fjords, lacs et myrtilles.

Cliquer sur les photos et les cartes pour les agrandir

Entre les camps 2 et 3: Le Keipvatnet et le Skarelvfjellet. 22 juillet 2013.

Entre les camps 2 et 3: Le Keipvatnet et le Skarelvfjellet - 22 juillet 2013

L'île de Senja est située dans le nord de la Norvège, entre Narvik et Tromsø. C'est une île montagneuse avec un relief accidenté, des côtes découpées par des fjords profonds et des sommets en forme de pics et d'aiguilles de 800 à 900m d'altitude.

Carte de situation de l'île de Senja dans le nord de la Norvège

Carte de situation de l'île de Senja dans le nord de la Norvège

 

Le Grytetippen (885m) vu du camp 3. 23 juillet 2013.

Le Grytetippen (885m) vu du camp 3 - 23 juillet 2013

Comme partout dans le nord de la Norvège, la pisciculture est ici une activité importante. Les villages où résident les 8000 habitants de Senja sont donc situés au bord de la mer et l'intérieur de l'île est inhabité. Senja est reliée au continent par un pont routier qui franchit le détroit de Gisund, sur la côte orientale. Trois lignes de ferry permettent aussi de rejoindre Senja depuis l'île Andøya ainsi qu'au départ des villes de Tromsø, au nord, et Harstad, au sud.
En été, la traversée à pied de l'île de Senja est une très belle randonnée permettant de passer une à deux semaines dans un cadre sauvage. Le plus souvent, les routes suivent la côte et relient entre eux les différents villages. La route 86, la plus importante de Senja, traverse l'île d'est en ouest entre Gryllefjord et Silsand.

Andervatnet en montant au C14. 2 août 2013.

Andervatnet en montant au C14 - 2 août 2013

Il n'y a qu'un seul refuge (Senjabu) situé au centre de l'île et la randonnée se déroule sous tente. Pour le ravitaillement, il existe un petit supermarché à Gryllefjord, point de départ du ferry vers Andenes. Il faut cependant partir avec une semaine de vivres car il n'y a aucune autre ressource à l'intérieur de l'île. Un ravitaillement complet peut être effectué à Tromsø. L'eau ne pose pas de problème.

Rennes entre les camps C12 et C13. 1er Août 2013.

Rennes entre les camps C12 et C13 - 1er Août 2013

 

 

 

 

Cette traversée a été effectuée pendant la seconde quinzaine de juillet 2013 et les moustiques ne nous ont pas gênés. Nous n'avons rencontré personne en dehors du village de Gryllefjord et d'un couple de Norvégiens qui randonnait au centre de l'île. Nous avons vu de nombreux rennes et, une fois, des élans.

Cartes norvégiennes Turkart au 1/50.000ème publiées par le DNT Feuilles «Senja Nord» et «Senja Sør». (Voir le chapitre sur le ski nordique pour les cartes norvégiennes et les informations sur le DNT).
Quelques mots sont utiles pour mieux comprendre les cartes :
Dalen : vallée Daelv , Daelva : Vallon, petite vallée.
Vatn , Vatnet : Lac.
Tinde , Tinden , Tinda : Pic, aiguille, sommet isolé.
Fjell , Fjellet : Montagne.
Øya : Ile.
Vik , Vika : Plage, baie peu profonde.

Andervatnet. 2 août 2013.

Andervatnet - 2 août 2013

 

La traversée de Senja, à l'exception du nord de l'île, est balisée en rouge avec la marque du DNT, mais il n'y a pas de sentier. L'orientation est assez simple, la principale difficulté provenant des marécages situés dans les parties basses et les fonds de vallées. Nous avons quitté plusieurs fois l'itinéraire balisé pour gravir des sommets faciles ou contourner certains passages humides. Il est difficile d'éviter le détour vers Gryllefjord à cause du ravitaillement.

Quelques détails de notre traversée sont donnés ci-après mais il existe bien d'autres parcours possibles et chacun pourra aisément suivre le trajet de son choix.

Le carnet de route

18 juillet: Arrivée à Tromsø. Ravitaillement.

19 juillet: Bus N°420 pour Hillesøy, point de départ du ferry pour Senja (port de Botnhamn). Arrivée à Botnhamn. 3km à pied sur la route pour gagner Huselv puis remontée de Henrikdaelva jusqu'au camp 1 vers 330m.

20 juillet: Temps humide, petite bruine. On part, la pluie s'installe et on ne va pas loin. Camp 2 dominant Huselvdalen vers 400m.

21 juillet: Grosse pluie. On attend.

22 juillet: Le temps se lève, départ. Très bel itinéraire sur la crête du Skarelvfjellet qui domine le Keipvatnet. On passe au sud du sommet de Keipen pour dresser le camp 3 au sommet de Daven, avec une vue magnifique sur le Ørnfjord.

Le village de Flagstad et les bassins d'élevage de saumons dans le Ornfjord. 23 juillet 2013.

Le village de Flagstad et les bassins d'élevage de saumons dans le Ornfjord - 23 juillet 2013

23 juillet: Sommet de Barden par un itinéraire balisé puis on rejoint la route près du panneau d'information. Longer le bord de mer au fond du Mefjord. A Svarthola, cap au sud pour installer le camp 4 sur un replat à l'ouest de Breidtinden.

Breidtinden et vue sur l'étape entre les camps C4 et C5. 25 juillet 2013.

Breidtinden et vue sur l'étape entre les camps C4 et C5 - 25 juillet 2013

 

 

 

 

24 juillet: Très belle étape. Longer Breidtindvatnet avant de franchir un col à 560m pour gagner le Salingsvatnan puis le Mellomvatnet. Remonter vers le sud (Très belle vue sur le Svartholavatnet), afin de rejoindre le Martamostevatnet au bord  duquel est installé un très beau camp 5. 

Martamostevatnet vu du Camp 5- 25 juillet 2013.

Martamostevatnet vu du Camp 5- 25 juillet 2013

Montée au Mikkelfjellet - 25 juillet 2013.

Montée au Mikkelfjellet - 25 juillet 2013

 

 

 

 

25 juillet: Magnifique étape. Revenir au sud-est et gagner le sommet de Mikkelfjellet (750m). Vue superbe pendant cette montée. Traverser les crêtes de Mikkelfjellet et descendre plein sud. Camp 6 sur un replat vers 620m, près d'un petit lac bien figuré sur la carte.

26 juillet: Descendre plein sud pour gagner Nord-Heggdalen où apparaissent les balises rouges de la traversée de Senja. Remonter la vallée jusqu'au col de Heggtuva. Là, nous avons descendu Sør-Heggdalen pour gagner Senjabu. Descente longue et malaisée malgré les balises à cause de la végétation et des marécages. A Heggtuva, mieux vaut s'élever vers le sud pour rejoindre le col de 500m séparant les sommets de Bratthaugen et de Snøfjellet. Suivre alors la crête de Bratthaugen, rejoindre la route 66, traverser la rivière sur un pont et gagner Senjabu pour le camp 7. Prendre de l'eau près du pont, il n'y en a pas au refuge qui est un no-service du DNT.

 

 

 

27 juillet : Partir vers l'ouest pour retrouver les balises (pas évident). Descendre Trondalselva, abandonner les balises quand elles obliquent vers le sud et descendre Leirdalen jusqu'aux abords de Ostervatnet. Remonter nord-ouest pour atteindre Botnvatnet où est dressé le superbe camp 8.

Le camp 8 et le Botnvatnet - 28 juillet 2013.

Le camp 8 et le Botnvatnet - 28 juillet 2013

28 juillet : Suivre la rive nord du lac. Contourner par le nord le petit laquet situé au nord-ouest et gagner un cairn qui marque le col donnant accès à la vallée de Gryllefjord. Descente raide mais sans problème. Rejoindre la route et gagner Gryllefjord. Camp 9 à l'extrémité du village. Supermarché, café et petit restaurant.

29 juillet : Pour ne pas refaire en sens inverse l'étape d'hier, prendre le bus qui suit la route 86 au départ de Gryllefjord et descendre au croisement de la petite route de Kaperdalen. Une marche de 5km sur cette route conduit à un panneau touristique, près de l'extrémité sud du Kapervatnet où nous parvenons en même temps que l'orage et une grosse averse. Le camp 10 est donc installé ici.

30 juillet : Le beau temps revient. Un sentier bien marqué, balisé en jaune et bleu, s'élève vers le nord et le Førstefjellet. Gagner le sommet (807m) où se trouvent, éparpillés, les restes d'un avion Hercule américain qui s'est écrasé ici dans le mauvais temps en mars 1966. Effectuer la traversée des crêtes de Svantfjellet en passant au sommet de Andrefjellet (879m) et rejoindre Tredjefjellet (898m). La descente du versant nord-ouest de Andrefjellet demande un peu d'attention mais ne présente pas de danger. Poursuivre sur la crête un peu au-delà de Tredjefjellet, puis descendre vers l'ouest et gagner un replat vers 500m d'altitude où l'on dresse le camp 11 près d'un petit lac. Très belle étape.

Svartholvatnet vu du camp 4 - 24 juillet 2013.

Svartholvatnet vu du camp 4 - 24 juillet 2013

31 juillet : Pluie au réveil. Départ tardif. Descendre jusqu'à la route où l'on retrouve les balises rouges du DNT abandonnées 4 jours plus tôt. Gagner la rive sud du Bumannsvatnet où les balises s'élèvent vers le sud. Camp 12 sur un replat vers 650m d'où la vue est très belle sur le Bumannsvatnet. Vent assez fort.

Le Bumannsvatnet vu du camp 12 - 31 juillet 2013.

Le Bumannsvatnet vu du camp 12 - 31 juillet 2013

1er août : Beaucoup de vent, on renonce au sommet de l'Istind. Belle traversée de crêtes vers le sud avec plusieurs hardes de rennes très proches de nous. Suivre les balises qui rejoignent directement le lac côté 244. Camp 13 sur la rive nord de Kapervatnet, avec myrtilles et feu de camp.

Traversée d'Andervatnet - 2 août 2013.

Traversée d'Andervatnet - 2 août 2013

 

 

 

2 août : On atteint Andervatnet que l'on contourne par l'est. Gué facile pour franchir a rivière Anderelva qui sort d'Andervatnet. Longue remontée vers le sud jusqu'à la montagne de Blafjellet où le camp 14 est monté vers 500m d'altitude.

3 août: Longue étape tranquille. Les balises nous conduisent au sud de Selfjordvatnet puis à l'est de Lutvatnet avant le camp 15 un peu au nord de Reinlivatnet.

4 août: Longue étape en direction générale sud-ouest. Passer à l'est de Reinlivatnet puis descendre Finnskarddalen et contourner Storbunkevatnet pour gagner Olaheimen où l'on suit la route jusqu'à Vestre, au bord de la mer.
Par chance, peu après notre arrivée à Vestre, un bus passe. Nous ne savons pas où il va mais nous lui faisons signe, il s'arrête et nous conduit à Skrolsvik, point de départ du ferry pour Harstad. La traversée de Senja est terminée !

Marc Breuil et Béatrice de Voogd ont effectué cette traversée du 19 juillet au 4 août 2013.

Carte