Sorøya, Arnøya et les autres

Les Pyrénées basques
1 août 2018
Norvège Février-Mars 2019
10 avril 2019

Pour expliquer ce titre bizarre, précisons que «øya» signifie «île» en norvégien et que toutes celles de la région, et il y en a beaucoup, portent un nom se terminant par «øya». Il s'agit donc des autres îles.

Après la traversée de l'ile de Senja en 2013, nous sommes revenus marcher dans le nord de la Norvège, où de nombreuses îles de toutes tailles proches de la côte permettent de randonner de Tromsø au cap Nord, entre mer, lacs et montagnes.

 

Cliquer sur les photos et les cartes pour les agrandir

 

 

Sur l'île de Soroya, le camp 7 au bord du Holmevatnet - 18 août 2018.

Sur l'île de Soroya, le camp 7 au bord du Holmevatnet - 18 août 2018

Carte de situation des îles de Sørøya et Arnøya sur la côte nord de la Norvège

Carte de situation des îles de Sørøya et Arnøya sur la côte nord de la Norvège

Les reliefs de ces îles sont accidentés et les sommets compris entre 500 et 1000m d'altitude. Une végétation basse de myrtilliers et de saules nains avec quelques bouleaux rabougris se développe au-dessous de 400m d'altitude. Au-dessus, la végétation disparaît peu à peu et cède la place à une roche nue avec quelques lichens vers 4 ou 500m.

L'eau est omniprésente avec de nombreux lacs et des marécages qui occupent souvent les parties basses comme dans toutes les régions arctiques.

L'habitat est faible, très dispersé, toujours situé au bord de la mer de sorte que l'intérieur des îles est vide, simplement parcouru par des groupes de rennes en semi-liberté.

Il n'existe que très peu de refuges ou de sentiers et les itinéraires ne sont généralement pas balisés.

Il n'y a pas d'hébergement et aucune possibilité de ravitaillement de sorte que la fréquentation est évidemment très faible et nous n'avons rencontré personne au cours des traversées de Sørøya et d'Arnøya.

 

Sur l'île de Soroya, entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

Sur l'île de Soroya, entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

Sørøya - Le soir au camp 4 - 15 août 2018.

Sørøya - Le soir au camp 4 - 15 août 2018.

Les randonnées, techniquement faciles, exigent une autonomie totale (Tente, vivres, matériel de cuisine et de couchage). Il est prudent de prévoir les vivres un peu largement car un retard est toujours possible. Un ravitaillement de base peut être fait à Skjervøy et Øksfjord, un ravitaillement complet à Hammerfest et Tromsø.

Le temps est généralement correct en été sur la côte nord de la Norvège, cependant 2018 a été très médiocre: pluie abondante, vent fréquent et peu de soleil. Nous avons commencé à marcher le 10 août et, à cette date tardive, il n'y avait presque plus de moustiques.

Un dense réseau de ferrys relie toutes ces îles à la côte.

 Il est utile de se procurer les horaires et les trajets de ces lignes de ferrys pour établir le programme d'un séjour. On peut se les procurer auprès de offices de tourisme de Tromsø ou Hammerfest.

L'express côtier de la Compagnie Hurtigruten effectue tous les jours de l'année le trajet de Bergen à Kirkenes et retour. Dans ce cadre, il fait une escale quotidienne dans chaque sens à Tromsø, Skjervøy, Øksfjord et Hammerfest.

Les passagers sans voiture n'ont besoin d'aucune réservation et peuvent embarquer ou débarquer à chaque escale. Il suffit de se présenter au départ et d'acheter un billet. Aucun problème avec un gros sac, vous pouvez garder votre Opinel dans la poche, le bonheur !

Traversée de Sørøya - En arrivant à Gamvikhytta - 21 août 2018.

Traversée de Sørøya - En arrivant à Gamvikhytta - 21 août 2018.

 Sørøya - Entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

Sørøya - Entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

 

En Norvège, l'express côtier est une véritable institution qui assure un lien vital entre les villes et les les villages côtiers en transportant marchandises et passagers depuis 1893.

Pour l'orientation, un GPS est très utile. En ce qui concerne les cartes, la classique série des Turkart du DNT au 1/50.000ème ne couvre que Sørøya et le Parc National de l'île de Seiland. Pour une couverture complète de toute la côte norvégienne entre Tromsø et le cap Nord, utiliser la série des cartes Norges série au 1/50.000ème. Voir le tableau d'assemblage sur la boutique du DNT  www.dntbutikken.no

Sørøya - En quittant Tarhalsen - 22 août 2018.

Sørøya - En quittant Tarhalsen - 22 août 2018.

Le carnet de route

Nous avons visité les îles de Sørøya et Arnøya et effectué un court séjour sur l'île de Seiland.

9 août: Arrivée à Tromsø. Ravitaillement. Visite au DNT et à Hurtigruten.

10 août: Fin du ravitaillement. Départ sur l'express côtier pour Øksfjord où l'on arrive le lendemain à 2h du matin.

11 août: Court repos puis départ avec le ferry pour Hasvik à l'extrémité sud de Sørøya. Il ne reste plus qu'à marcher une bonne centaine de km pour rejoindre Tarhalsen à son extrémité nord.

 

Traversée de Sørøya - Entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

Traversée de Sørøya - Entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

La Traversée de Sørøya de Hasvik à Tarhalsen

Itin&raire de la traversée de l'île de Sørøya

Itinéraire de la traversée de l'île de Sørøya

 Nous avons utilisé une trace GPS pour cette longue traversée qui n'était pas balisée jusqu'en 2017. Cependant, en 2018, le DNT a entrepris le balisage de toute la traversée jusqu'à Tarhalsen. Ce travail était presque achevé en septembre 2018. Deux petits refuges appartenant à la commune d'Hammerfest sont situés à Gamvikhytta et Tarhalsen, par contre, il n'y a aucun ravitaillement hormis une petite épicerie au départ de Hasvik. Carte Turkart au 1/50.000ème N° 2635 Sørøya.

12 août: La traversée de Sørøya débute par une petite marche de 11km sur la route de Hasvik à Breivikbotn, histoire de se mettre en jambes, puis un sentier peu marqué avec quelques balises rouges conduit au premier camp près du Hasfjordvatnet.

13 août: Peu après le départ, on découvre que les balises rouges ne vont pas au même endroit que nous. Du coup, on les quitte mais on perd du temps. Le terrain est assez pénible et nous n'allons pas loin aujourd'hui. Camp 2.

14 août: On chemine entre lacs et cailloux à travers le Fokfjellet. Temps gris, froid et humide. Camp 3.

Traversée de Sørøya - Entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

Traversée de Sørøya - Entre les camps 3 et 4 - 15 août 2018.

Traversée de Sørøya - Le camp 3 - 15 août 2018.

Traversée de Sørøya - Le camp 3 - 15 août 2018.

 

 

15 août: Beau temps pour une belle étape entre les rennes et les lacs. Au milieu de l'étape, on voit la mer des deux côtés. Nous suivons quelques balises rouges allant vers le nord avant de trouver une sente bien balisée qui suit notre trace. Beau camp 4 au bord des Steinfjellvatnan.

16 août: Belle étape tranquille  et ensoleillée en suivant un balisage très dense. Nombreux rennes toujours farouches et myrtilles pour le dessert. Camp 5.

17 août: Petite pluie le matin qui incite au calme. Départ tardif pour une belle étape mais le vent se lève, la pluie revient et la traversée du plateau de Gussarassa est pénible. Toute la journée, nous avons suivi un marquage récent du DNT qui a entrepris de baliser la traversée sud-nord de Sørøya (on voit encore les gouttes de peinture rouge sur la végétation et quelques poteaux de signalisation prêts à être installés). La pluie s'arrête, camp 6 avec vue sur la mer et retour du soleil.

18 août: Petite pluie matinale puis le soleil s'installe pour la journée. On rejoint le quai du ferry de Låtret et le fjord de Langstrand avant une rude montée conduisant au plateau caillouteux de Veststraumfjellett. Une descente facile nous amène au joli camp 7, au bord du lac de Holmevatnet.

Traversée de Sørøya - Le camp 6 au matin - 18 août 2018.

Traversée de Sørøya - Le camp 6 au matin - 18 août 2018.

19 août: Pluie matinale puis départ grâce à une accalmie. Traversée de la piste puis remontée sur le plateau de Brennfjellet. La pluie revient. Camp 8 dans un champ de myrtilles et forte pluie tout l'après-midi.

20 août: Forte pluie toute la nuit qui cesse dans la matinée. Descente de la dune de sable de Sandfjellet avant d'atteindre le refuge de Gamvikhytta qui sera notre camp 9. On est au sec près du poêle mais il n'y a pas de matelas.

Traversée de Sørøya - Arrivée à Tarhalsen - 21 août 2018.

Traversée de Sørøya - Arrivée à Tarhalsen - 21 août 2018.

21 août: Départ pour Tarhalsen malgré un vent violent dès le matin qui nous fait perdre l'équilibre. Par chance, une main courante sécurise la raide descente à Tarhalshytta où nous sommes seuls dans le refuge. Dehors, le vent fait voler les pierres et ne nous permet pas d'atteindre le phare de Tarhalsen.

22 août: On boucle la traversée de Sørøya en rejoignant Akkafjord et le ferry pour Hammerfest.

Avec une météo correcte, compter une semaine pour une traversée tranquille de Hasvik à Tarhalsen.

Arnøya - Départ du camp 3 - 1ér septembre 2018.

Arnøya - Départ du camp 3 - 1ér septembre 2018.

Coordonnées GPS de nos camps de Hasvik à Tarhalsen

Coordonnées UTM zone 34W

 Camp 1: 05 47 855 - 78 28 006

 Camp 2: 05 51 988 - 78 28 728

Camp 3: 05 57 143 - 78 31 938

Camp 4: 05 64 671 - 78 33 215

Camp 5: 05 71 551 - 78 37 502

Camp 6: 05 77 882 - 78 41 463

Camp 7: 05 81 657 - 78 49 366

Camp 8: 05 84 710 - 78 52 240

L'île d'Arnøya

A Hammerfest, nous empruntons l'express côtier pour Skjervøy. Là, une succession de ferrys et de minibus entrecoupés de marche à pied nous conduisent à la grande ville d'Arviksand située sur l'île d'Arnøya et point de départ de la traversée de l'île. Noter qu'Arnøya est très proche de l'extrémité nord des Alpes de Lyngen qui sont bien visibles. Il n'y a aucune ressouce sur l'île, pas de refuge ni de ravitaillement. Un balisage bleu assez dense et bien utile existe entre Arviksand et la plage de Rølvik.

Arnøya - Vers le camp 4 - 1ér septembre 2018.

Arnøya - Vers le camp 4 - 1ér septembre 2018.

 

29 août: Au départ d'Arviksand, on s'élève jusqu'à 150 ou 200m au-dessus de la mer puis on suit la côte avant de descendre vers la plage de Rølvik. Quelques passages sont équipés de cordes fixes assez utiles surtout pour la descente sur Rølvik. La fin de l'étape le long de la mer est longue car la progression au milieu de gros blocs de rochers est très lente.

Quelques maisons inoccupées sur la plage. Nombreux rennes toujours farouches, myrtilles et beaucoup de vent.

30 août: La pluie arrive peu après le départ. On monte sommairement la tente pour déjeuner au sec puis attente. En fin d'après-midi, pliage rapide, nouveau départ et agréable camp mais on a peu progressé aujourd'hui. Sévères douches et vent très violent toute la nuit. A 3h du matin, on sort remettre en place les ancrages de la tente mais au final, tout se passe bien. Camp 2.

31 août: La tempête se calme et le beau temps revient. Agréable journée entre lacs, rennes et champs de myrtilles. Camp 3.

1ér septembre: Très belle journée ensoleillée malgré un vent du sud glacial. Camp 4.

Arnøya - Vers le camp 4 - 1ér septembre 2018.

Arnøya - Vers le camp 4 - 1ér septembre 2018.

2 septembre: Retour de la pluie. Le camp est levé entre deux averses. Retour tranquille vers le port d'Akkarvik d'où un ferry nous ramène directement à Tromsø dans la soirée.

En bonnes conditions, compter 2 jours pour randonneurs rapides et 3 jours pour ceux qui regardent les rennes et prennent des photos.

Le refuge de Tinstua sur l'île de Seiland - 23 août 2018.

Le refuge de Tinstua sur l'île de Seiland - 23 août 2018.

 

Coordonnées GPS de nos camps sur Arnøya

Coordonnées UTM zone 34W

 

Camp 1: 04 85 820 - 77 91 573

Camp 2: 04 85 400 - 77 88 124

Camp 3: 04 86 260 - 77 77 068

Camp 4: 04 81 809 - 77 87 482

Ile de Seiland - Lac de Tinstua - 24 août 2018.

Ile de Seiland - Lac de Tinstua - 24 août 2018.

Ile de Seiland - En montant au Eidvågtind - 24 août 2018.

Ile de Seiland - En montant au Eidvågtind - 24 août 2018.

Les autres îles

Nous avons fait une courte visite sur l'île de Seiland facilement accessible depuis Hammerfest. Un ferry suivi d'un minibus permet de rejoindre le départ du sentier conduisant au refuge de Tinstua, seul refuge de Seiland. De là, ascension du sommet de Eidvågtind (594m) d'où la vue est très belle. Retour à Hammerfest. Noter que l'île de Seiland, couronnée par une petite calotte glaciaire, est vaste et très accidentée; les randonnées y sont difficiles mais certainement très belles dans un cadre sauvage. Pas de refuge ni de balisage, aucun ravitaillement. Avis aux amateurs.

Ile de Kvaløya - 5 septembre 2018.

Ile de Kvaløya - 5 septembre 2018.

Ile de Kvaløya - 5 septembre 2018.

Ile de Kvaløya - 5 septembre 2018.