Norvège – Février 2020

Norvège 2017-2020
11 août 2020
Norvège 2022
5 avril 2022

Le  Rondane  Sud
De  Pellestova  à  Mysuseter
Février  2020

 

Entre les refuges de Vetabua et Jammerdalsbu - 12 Février 2020.

Ce raid à travers le sud du Rondane est une reprise de la première partie entre Pellestova et Mysuseter de notre traversée de mars 2019 entre Pellestova et Hågeseter. Nous avons suivi un itinéraire identique à celui de Mars 2019 sauf pour l'étape entre Bjornhøllia et Rondvassbu.

Départ du refuge de Djupslia - 10 Février 2020.

Arrivée au refuge de Jammerdalsbu - 12 Février 2020.

Carte de situation du raid dans le Sud Rondane de Février 2020.

 

 

 

 

En ce début de l'hiver 2020, le massif du Rondane était bien enneigé et nous a offert une belle semaine en bonnes conditions avec des températures assez douces et peu de vent jusqu'au 15 Février. Mais les 16 et 17 Février, un fort vent d'ouest a balayé le Rondane pendant 2 jours, avec des rafales très violentes qui nous ont mis en difficulté au col de Langglupdal et à l'entrée de Rondvassdalen.

 

Itinéraire du raid dans le Sud Rondane de Février 2020.

Vers le refuge de Jammerdalsbu - 12 Février 2020.

Le parcours
7 étapes - 151km

Pour l'accès à Pellestova, voir ici  notre raid de la traversée du Rondane en  Mars 2019

Départ de Pellestova le 10 février. Les bonnes conditions ambiantes nous permettent d'effectuer en 6 jours la traversée de Pellestova à Bjørnhollia avec des étapes à Djupslia, Vetåbua, Jammerdalsbu, Veslefjellhytta, Eldåbu et Bjørnhollia soit 119km.

L'itinéraire est balisé jusqu'à Eldåbu mais, comme déjà dit, l'étape Eldåbu - Bjørnhollia n'est jamais balisée et les deux parcours possibles entre Bjørnhollia et Rondvassbu ne sont piquetés que pour les vacances de Pâques (Voir ci-dessus).

 

Au matin du 16 Février à Bjornhøllia, le ciel se couvre et le vent se lève. Peu après le départ vers Rondvassbu, le vent qui forcit, la longueur de l'étape et la nuit qui tombe à 17h quand le ciel est couvert nous incitent à regagner le confort du refuge. Le lendemain, à la faveur d'une éclaircie, départ pour Rondvassbu par la vallée de Langglupdal malgré le vent d'ouest.

Pour cela, il faut quitter le refuge vers le nord en suivant la route d'accès estivale jusqu'au pont situé à l'entrée de la vallée de Langglupdal (900m) puis remonter facilement la vallée vers l'ouest, en rive droite au départ, jusqu'au large col de Langglupdall (1420m).

Arrivée au refuge de Veslefjellhytta - 13 Février 2020.

Entre les refuges de Djupslia et Vetabua - 11 Février 2020.

Abrités du vent pendant toute la montée, nous atteignons facilement le col de Langglupdal mais celui-ci est ouvert vers l'ouest et, en y arrivant,  de très violentes rafales nous projettent au sol. Sans pouvoir faire un mètre durant plusieurs minutes, il nous faudra près d'une heure pour franchir ce large col facile. Les choses ne s'arrangent pas au cours de la descente car la visibilité diminue et le terrain devient compliqué tandis que le vent se maintient. Avec l'aide précieuse du GPS, nous parvenons à rejoindre le Rondvatnet. Le vent se calme sur le lac qui est orienté vers le sud et nous gagnon Rondvassbu 'à la tombée de la nuit. Nous n'avions jamais observé un vent aussi violent en Norvège.

 

 

Après une soirée tranquille à Rondvassbu, la dernière étape, courte, facile et balisée conduit à Mysuseter. Excellent accueil à la grande fjellstue rouge où il est possible de louer un gite pour la soirée.

 

Le retour

Taxi pour la gare de Odda (environ ½h de taxi) sur la ligne Trondheim-Oslo avec des trains directs de Odda à Oslo. Réserver le taxi à la fjellstue de Mysuseter.

Départ de Rondvassbu. Au fond, l'entrée sud du Rondvatnet - 18 Février 2020.

En quittant le refuge de Djupslia - 11 Février 2020.

Le plateau du Rondane entre Vetabua et Jammerdalsbu - 12 Février 2020.

Catherine et Marc Breuil, Marielle et Antoine Laissus, Laurent Lantoine et Béatrice de Voogd ont effectué cette traversée  du 9 au 19 Février 2020.